fbpx

L’Abbaye de Saint-Savin, un must du médiéval 3.0 mais pas que !

Avec une approche muséale et scénographique totalement revue, en jouant sur les technologies et l’interactivité, l’abbaye de Saint-Savin et ses 700 m2 de fresques romanes uniques au monde, inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco, est un ensemble architectural exceptionnel à (re)découvrir absolument. Le lieu affiche des nouveautés comme un restaurant gastronomique au cœur du logis de l’Abbé ou des visites théâtralisées. Vous serez conquis !

Abbaye de Saint-Savin vue du ciel
Abbaye de Saint-Savin

Immersion visuelle et sonore

Depuis la place de La Libération de Saint-Savin, située juste en face l’abbaye, il est aujourd’hui courant de voir déambuler des personnes tablette en main et équipées de casque. Serait-ce un nouveau repère de geek ? Et bien non, ce sont les visiteurs de l’ensemble abbatiale qui, depuis l’été 2019, font rimer Moyen-Âge avec nouvelles technologies.

L’abbaye de Saint-Savin a su se réinventer en proposant une expérience immersive autant visuelle que sonore. Une autre expérience en dessin-animée est proposée aux enfants. Selon les centres d’intérêts et le temps disponible de chacun, les espaces de visite prennent une autre dimension.

Abbaye de Saint-Savin

La Sixtine du Moyen-Âge

Pénétrez dans l’abbaye, comme Prosper Mérimée, sauveur des fresques, l’a fait trois siècles plus tôt, alors inspecteur des monuments historiques, est une expérience unique. Le surnom de « chapelle Sixtine du Moyen-Âge français » donné au lieu est loin d’être galvaudé.


À 17 mètres de haut, s’étale ce que l’art roman offre de plus beau et de plus grandiose : le plus grand ensemble de peintures murales d’Europe des XIème et XIIème siècles, véritable livre d’images peint par des moines.


Cette fresque, dans un extraordinaire état de conservation, retrace l’Ancien Testament où y figurent des scènes emblématiques : l’arche de Noé, le passage de la mer Rouge ou encore la Tour de Babel.

Abbaye de Saint-Savin

La tablette, véritable compagnon de visite, permet de faire fi des 17 mètres et soulage un peu les vertèbres. Les éléments les plus importants s’affichent sur la tablette, comme si nos yeux avaient pu zoomer, avec des détails sur leur signification et leur restauration, agrémentés parfois de quelques anecdotes.

Comme celle sur une intervention malheureuse d’un restaurateur amateur au XIXème siècle qui a affublé Ève d’une barbe dans la scène de la création de la femme !

Une halte gastronomique

Cette déambulation se poursuit à l’extérieur où toute la magie du numérique permet de plonger dans l’ancien cloître de l’abbaye aujourd’hui disparu. Elle amène ensuite devant le logis de l’Abbé et son étonnante tour crénelée, du XIXème siècle, élément nécessaire au premier ascenseur hydraulique inventée par son locataire de l’époque, Léon Edoux. Cette invention permit jusqu’en 1983 de monter au sommet de la Tour Eiffel.

Abbaye de Saint-Savin

Depuis cette année, ce sanctuaire hors du temps accueille un restaurant gastronomique, le Cérasus, où le jeune chef Thibaud Piroux, qui a fait ses armes chez des chefs étoilés notamment Philippe Etchebest, propose une cuisine inventive et construite autour de techniques ancestrales comme le fumage ou la lactofermentation.

Escape game et visites théâtralisées, l’insolite à vivre en famille

Abbaye de Saint-Savin

Cet esprit ludique et familial s’affirme pendant les vacances scolaires avec, « Larcin à Saint-Savin », un jeu d’énigmes à la tombée de la nuit et « Voyages dans le temps avec Félix et Amélie Edoux », une visite théâtralisée où l’abbaye s’affiche sous une autre dimension.


Bref, il n’y a pas une mais des raisons de venir dans ce lieu incontournable, également point de départ de la Route des Fresques !

La visite fait ensuite la part belle à la vie des moines. Après le réfectoire, salle d’exposition temporaire, le circuit se prolonge, en empruntant un escalier monumental, dans les cellules des moines aménagés en espace d’interprétation. Il aborde, via des bornes tactiles et des vidéos, tous les secrets des peintures murales.


Vous craignez que les enfants s’ennuient ? Un parcours spécifique offre une exploration ludique en famille dans les pas du petit Hugues, moinillon apprenti artiste.

Bonne visite à Saint-Savin !

Abbaye de Saint-Savin